Agrégateur de flux

Huawei P30 et P30 Pro : tout ce qu’on sait sur les grands rivaux des Galaxy S10

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 18:30

L’an dernier, Huawei avait réussi à tenir la dragée haute à Samsung grâce à son P20 et surtout son P20 Pro. Mais avec l’annonce des trois smartphones de la gamme Galaxy S10, le défi sera plus relevé cette année pour le constructeur chinois. A plus d’un mois du lancement, on fait le point sur les différentes informations au sujet des Huawei P30, P30 Pro et P30 Lite.

Le Huawei P30 selon un rendu d’Onleaks et 91Mobiles

Trois smartphones attendus

Cette année, Huawei devrait conserver la même stratégie que l’an dernier en proposant plusieurs déclinaisons de sa gamme P30. On devrait en toute logique retrouver un Huawei P30 classique, mais également un Huawei P30 Pro offrant quelques fonctionnalités supplémentaires.

Par ailleurs, le constructeur chinois devrait également lancer un modèle « Lite », comme il l’a fait pour son Huawei P20 Lite et Huawei Mate 20 Lite. Si Huawei garde la même stratégie que l’an dernier, il devrait s’agir d’un smartphone avec des caractéristiques moins performantes et qui pourrait être lancé avant même le reste de la gamme P30.

De gauche à droite, les Huawei P30 Lite, P30 et P30 Pro

Cependant, alors qu’Apple ou Samsung ont lancé respectivement les iPhone XR et Galaxy S10e, la firme chinoise pourrait être tentée d’adopter la même stratégie. Huawei pourrait ainsi lancer une version « Lite » du P30 qui reprendrait ses principales caractéristiques, y compris le processeur, avec quelques sacrifices en termes de fonctionnalités, notamment sur la photo.

Un écran avec une fine encoche

Le premier à avoir publié des images de rendu du Huawei P30 n’est autre que OnLeaks. Début janvier, le leaker français a ainsi réalisé plusieurs images de rendu à l’aide des plans de conception 3D du smartphone.

On pouvait y découvrir un grand écran en façade, mais toujours une fine encoche sur le haut de l’affichage, en forme de demi-cercle. Un choix similaire à celui qu’avait fait Huawei sur le Mate 20 classique en fin d’année dernière. Selon les plans obtenus par OnLeaks, le Huawei P30 classique devrait par ailleurs mesurer 149,1 mm de hauteur, 71,4 mm de largeur et 7,5 à 9,3 mm d’épaisseur. L’appareil photo au dos devrait donc rajouter 1,8 mm d’épaisseur.

Par ailleurs, les images de rendu du Huawei P30 ne permettent de distinguer aucun lecteur d’empreintes digitales au dos, ce qui laisse à penser qu’il serait intégré directement à l’écran, comme sur le Huawei Mate 20 Pro. La prise USB-C serait quant à elle entouré de part et d’autre d’une prise casque 3,5 mm et d’un haut-parleur. Enfin, le triple appareil photo du P30 devrait être intégré à la verticale, sur l’angle supérieur droit du dos du smartphone.

De son côté, le Huawei P30 Pro a connu une autre fuite, provenant cette fois du fabricant de coques Spigen. Dans des images de rendu mises en ligne sur le site de l’accessoiriste, on peut ainsi distinguer un écran avec une encoche similaire en façade, mais non plus trois, mais quatre appareil photo au dos du smartphone.

Il en va de même pour le Huawei P30 Lite dont les premières images ont été également dévoilées par Spigen pour mettre en avant ses coques de protection. On retrouve un design encore une fois similaire, mais avec cette fois un lecteur d’empreintes situé au dos du smartphone. Par ailleurs, si l’appareil devrait bien intégrer trois objectif, le troisième est légèrement décalé par rapport aux deux premiers. De quoi laisser penser qu’il s’agirait d’un capteur 3D TOF.

Concernant la définition de l’écran, le site Mysmartprice a découvert les user agents des Huawei P30 et P30 Pro. Ceux-ci indiquent que les deux smartphones proposeraient une définition de 2340 pixels par 1080. Huawei aurait donc conservé le Full HD+ de son P20 Pro, mais avec un écran légèrement plus allongé pour passer au ratio 19,5:9 sur ses P30 et P30 Pro.

Le Kirin 980 au programme

Tous les ans, c’est la même rengaine. Huawei profite de la fin d’année pour lancer son smartphone de la gamme Mate, qui a l’intérêt d’être le premier smartphone doté de son dernier processeur haut de gamme maison, le Kirin 9xx. Quelques mois plus tard, c’est au tour du Huawei P de profiter de cette nouvelle puce.

Logiquement, alors que le Huawei Mate 20 bénéficiait du nouveau Kirin 980, celui-ci devrait également être porté sur le Huawei P30. On devrait ainsi retrouver sur les P30 et P30 Pro l’une des puces les plus rapides actuellement sur Android, plus puissante encore que le Snapdragon 845 de Qualcomm grâce au mode « performances on ». Pour l’heure, on ignore encore cependant si la puce est dépassée par le Snapdragon 855 de Qualcomm.

Néanmoins, Huawei pourrait aller encore plus loin en présentant une toute nouvelle puce. Selon le site CNMO, la firme aussi en effet dans les cartons un Kirin 990 qui serait prévu pour le premier trimestre 2019, soit tout juste pour la sortie du Huawei P30. Ce nouveau SoC, lui aussi gravé en 7 nm, consommerait 10% d’énergie en moins que le Kirin 980, et serait 10% plus rapide. Une bonne manière de prendre les devants sur Qualcomm et de proposer dès le printemps un chipset qui fasse jeu égal, ou mieux encore que le Snapdragon 855.

De trois à quatre appareils photo au dos

Après les trois appareils photo au dos du Huawei Mate 20 Pro, le constructeur a décidé d’aller encore plus loin sur son P30 Pro, comme l’a indiqué le responsable de la division européenne Walter Ji en novembre dernier. « L’an prochain, nous verrons clairement plus d’innovations pour les appareils photo. Actuellement, on a trois appareils au dos. Imaginez quatre appareils l’an prochain », avait-il déclaré.

Par ailleurs, le responsable de Huawei avait également laissé entendre que le Huawei P30 Pro serait doté d’un zoom x10 : « Un zoom x10 avec une qualité constante, c’est unique ! Nous travaillons dans ce domaine et on pourrait avoir une ou plusieurs surprises pour vous ». Une déclaration qui a été suivie d’une première démonstration fin février avec la publication par Richard Yu d’une photo de la Lune capturée avec le Huawei P30 Pro et son module Leica à quatre appareils photo.

S’il paraît donc acquis que l’un des quatre appareils photo au dos du Huawei P30 Pro permettra de monter jusqu’à un zoom x10 — probablement de manière hybride — on ignore encore à quoi serviront les trois autres objectifs. Rappelons que le Mate 20 Pro proposait quant à lui un objectif ultra grand-angle, qui pourrait être repris sur le P30 Pro, ainsi qu’un appareil grand-angle principal.

De son côté, le Huawei P30 devrait disposer de trois appareils au dos, sans qu’on ne sache encore à quel usage ils seront destinés. Enfin, les premières images du Huawei P30 Lite laissent également entrevoir trois objectifs, mais avec un troisième qui est positionné à part. Il pourrait s’agir d’un capteur 3D TOF ou d’un simple appareil utilisé pour le flou d’arrière-plan en mode portrait.

Une annonce prévue fin mars

Les Huawei P30 et P30 Pro seront annoncés le 26 mars prochain. Huawei a en effet annoncé officiellement qu’une conférence serait organisée à Paris pour le lancement de ses prochains fleurons. On ignore cependant si le Huawei P30 Lite sera dévoilée en amont de la conférence, comme Huawei a l’habitude de le faire pour ses modèle « Lite », ou s’il sera dévoilé en même temps que les deux hauts de gamme de la marque.

Rules were made to be rewritten. Paris, 26.03.2019. #RewriteTheRules #HUAWEIP30 pic.twitter.com/hFzZI3pVYr

— Huawei Mobile (@HuaweiMobile) February 19, 2019

Concernant les tarifs, les Huawei P30 et P30 Pro devraient s’aligner sur les P20 et P20 Pro de l’an dernier. Pour rappel, le Huawei P20 avait été lancé à 649 euros, tandis que le P20 Pro s’affichait à 899 euros. On peut cependant s’attendre à une légère hausse de prix, comme c’est le cas de la plupart des constructeurs. A titre d’exemple, Huawei avait ainsi augmenté le tarif de 200 euros entre le Mate 10 Pro et le Mate 20 Pro. Le tarif du P30 Pro pourrait ainsi passer la barre des 900 euros.

Catégories: Mobile

Huawei P30 et P30 Pro : tout ce qu’on sait sur les grands rivaux des Galaxy S10

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 18:30

L’an dernier, Huawei avait réussi à tenir la dragée haute à Samsung grâce à son P20 et surtout son P20 Pro. Mais avec l’annonce des trois smartphones de la gamme Galaxy S10, le défi sera plus relevé cette année pour le constructeur chinois. A plus d’un mois du lancement, on fait le point sur les différentes informations au sujet des Huawei P30, P30 Pro et P30 Lite.

Le Huawei P30 selon un rendu d’Onleaks et 91Mobiles

Trois smartphones attendus

Cette année, Huawei devrait conserver la même stratégie que l’an dernier en proposant plusieurs déclinaisons de sa gamme P30. On devrait en toute logique retrouver un Huawei P30 classique, mais également un Huawei P30 Pro offrant quelques fonctionnalités supplémentaires.

Par ailleurs, le constructeur chinois devrait également lancer un modèle « Lite », comme il l’a fait pour son Huawei P20 Lite et Huawei Mate 20 Lite. Si Huawei garde la même stratégie que l’an dernier, il devrait s’agir d’un smartphone avec des caractéristiques moins performantes et qui pourrait être lancé avant même le reste de la gamme P30.

De gauche à droite, les Huawei P30 Lite, P30 et P30 Pro

Cependant, alors qu’Apple ou Samsung ont lancé respectivement les iPhone XR et Galaxy S10e, la firme chinoise pourrait être tentée d’adopter la même stratégie. Huawei pourrait ainsi lancer une version « Lite » du P30 qui reprendrait ses principales caractéristiques, y compris le processeur, avec quelques sacrifices en termes de fonctionnalités, notamment sur la photo.

Un écran avec une fine encoche

Le premier à avoir publié des images de rendu du Huawei P30 n’est autre que OnLeaks. Début janvier, le leaker français a ainsi réalisé plusieurs images de rendu à l’aide des plans de conception 3D du smartphone.

On pouvait y découvrir un grand écran en façade, mais toujours une fine encoche sur le haut de l’affichage, en forme de demi-cercle. Un choix similaire à celui qu’avait fait Huawei sur le Mate 20 classique en fin d’année dernière. Selon les plans obtenus par OnLeaks, le Huawei P30 classique devrait par ailleurs mesurer 149,1 mm de hauteur, 71,4 mm de largeur et 7,5 à 9,3 mm d’épaisseur. L’appareil photo au dos devrait donc rajouter 1,8 mm d’épaisseur.

Par ailleurs, les images de rendu du Huawei P30 ne permettent de distinguer aucun lecteur d’empreintes digitales au dos, ce qui laisse à penser qu’il serait intégré directement à l’écran, comme sur le Huawei Mate 20 Pro. La prise USB-C serait quant à elle entouré de part et d’autre d’une prise casque 3,5 mm et d’un haut-parleur. Enfin, le triple appareil photo du P30 devrait être intégré à la verticale, sur l’angle supérieur droit du dos du smartphone.

De son côté, le Huawei P30 Pro a connu une autre fuite, provenant cette fois du fabricant de coques Spigen. Dans des images de rendu mises en ligne sur le site de l’accessoiriste, on peut ainsi distinguer un écran avec une encoche similaire en façade, mais non plus trois, mais quatre appareil photo au dos du smartphone.

Il en va de même pour le Huawei P30 Lite dont les premières images ont été également dévoilées par Spigen pour mettre en avant ses coques de protection. On retrouve un design encore une fois similaire, mais avec cette fois un lecteur d’empreintes situé au dos du smartphone. Par ailleurs, si l’appareil devrait bien intégrer trois objectif, le troisième est légèrement décalé par rapport aux deux premiers. De quoi laisser penser qu’il s’agirait d’un capteur 3D TOF.

Concernant la définition de l’écran, le site Mysmartprice a découvert les user agents des Huawei P30 et P30 Pro. Ceux-ci indiquent que les deux smartphones proposeraient une définition de 2340 pixels par 1080. Huawei aurait donc conservé le Full HD+ de son P20 Pro, mais avec un écran légèrement plus allongé pour passer au ratio 19,5:9 sur ses P30 et P30 Pro.

Le Kirin 980 au programme

Tous les ans, c’est la même rengaine. Huawei profite de la fin d’année pour lancer son smartphone de la gamme Mate, qui a l’intérêt d’être le premier smartphone doté de son dernier processeur haut de gamme maison, le Kirin 9xx. Quelques mois plus tard, c’est au tour du Huawei P de profiter de cette nouvelle puce.

Logiquement, alors que le Huawei Mate 20 bénéficiait du nouveau Kirin 980, celui-ci devrait également être porté sur le Huawei P30. On devrait ainsi retrouver sur les P30 et P30 Pro l’une des puces les plus rapides actuellement sur Android, plus puissante encore que le Snapdragon 845 de Qualcomm grâce au mode « performances on ». Pour l’heure, on ignore encore cependant si la puce est dépassée par le Snapdragon 855 de Qualcomm.

Néanmoins, Huawei pourrait aller encore plus loin en présentant une toute nouvelle puce. Selon le site CNMO, la firme aussi en effet dans les cartons un Kirin 990 qui serait prévu pour le premier trimestre 2019, soit tout juste pour la sortie du Huawei P30. Ce nouveau SoC, lui aussi gravé en 7 nm, consommerait 10% d’énergie en moins que le Kirin 980, et serait 10% plus rapide. Une bonne manière de prendre les devants sur Qualcomm et de proposer dès le printemps un chipset qui fasse jeu égal, ou mieux encore que le Snapdragon 855.

De trois à quatre appareils photo au dos

Après les trois appareils photo au dos du Huawei Mate 20 Pro, le constructeur a décidé d’aller encore plus loin sur son P30 Pro, comme l’a indiqué le responsable de la division européenne Walter Ji en novembre dernier. « L’an prochain, nous verrons clairement plus d’innovations pour les appareils photo. Actuellement, on a trois appareils au dos. Imaginez quatre appareils l’an prochain », avait-il déclaré.

Par ailleurs, le responsable de Huawei avait également laissé entendre que le Huawei P30 Pro serait doté d’un zoom x10 : « Un zoom x10 avec une qualité constante, c’est unique ! Nous travaillons dans ce domaine et on pourrait avoir une ou plusieurs surprises pour vous ». Une déclaration qui a été suivie d’une première démonstration fin février avec la publication par Richard Yu d’une photo de la Lune capturée avec le Huawei P30 Pro et son module Leica à quatre appareils photo.

S’il paraît donc acquis que l’un des quatre appareils photo au dos du Huawei P30 Pro permettra de monter jusqu’à un zoom x10 — probablement de manière hybride — on ignore encore à quoi serviront les trois autres objectifs. Rappelons que le Mate 20 Pro proposait quant à lui un objectif ultra grand-angle, qui pourrait être repris sur le P30 Pro, ainsi qu’un appareil grand-angle principal.

De son côté, le Huawei P30 devrait disposer de trois appareils au dos, sans qu’on ne sache encore à quel usage ils seront destinés. Enfin, les premières images du Huawei P30 Lite laissent également entrevoir trois objectifs, mais avec un troisième qui est positionné à part. Il pourrait s’agir d’un capteur 3D TOF ou d’un simple appareil utilisé pour le flou d’arrière-plan en mode portrait.

Une annonce prévue fin mars

Les Huawei P30 et P30 Pro seront annoncés le 26 mars prochain. Huawei a en effet annoncé officiellement qu’une conférence serait organisée à Paris pour le lancement de ses prochains fleurons. On ignore cependant si le Huawei P30 Lite sera dévoilée en amont de la conférence, comme Huawei a l’habitude de le faire pour ses modèle « Lite », ou s’il sera dévoilé en même temps que les deux hauts de gamme de la marque.

Rules were made to be rewritten. Paris, 26.03.2019. #RewriteTheRules #HUAWEIP30 pic.twitter.com/hFzZI3pVYr

— Huawei Mobile (@HuaweiMobile) February 19, 2019

Concernant les tarifs, les Huawei P30 et P30 Pro devraient s’aligner sur les P20 et P20 Pro de l’an dernier. Pour rappel, le Huawei P20 avait été lancé à 649 euros, tandis que le P20 Pro s’affichait à 899 euros. On peut cependant s’attendre à une légère hausse de prix, comme c’est le cas de la plupart des constructeurs. A titre d’exemple, Huawei avait ainsi augmenté le tarif de 200 euros entre le Mate 10 Pro et le Mate 20 Pro. Le tarif du P30 Pro pourrait ainsi passer la barre des 900 euros.

Catégories: Mobile

Prise en main de la Samsung Galaxy Tab S5e : plus fine qu’un iPad avec un écran AMOLED

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 17:38

Aux côtés des smartphones Galaxy S10 et du Galaxy Fold, la Samsung Galaxy Tab S5e a été annoncée. Il s’agit d’une tablette Android compacte et extrêmement légère, dotée d’un écran OLED et d’un design haut de gamme. Nous avons eu quelques minutes pour la découvrir pendant l’Unpacked de Samsung.

10,1 pouces de diagonale, on l’a maintient difficilement à une main. Heureusement, elle ne pèse que 400 grammes

Ce qui impressionne dès que l’on pose les mains sur cette tablette, c’est la finesse de l’ardoise composée d’une monocoque en métal avec d’excellentes finitions : 0,55 cm d’épaisseur, c’est extrêmement fin. En mains, on a presque peur de la plier comme un Samsung Galaxy Fold.

Samsung Galaxy Tab S5e Fiche produit Prise en main

Ses dimensions — 245 x 160 x 5,5 mm — ne laissent pas de place à un port casque, il faut se contenter d’une unique connectique USB-C. Le plus gros intérêt de la tablette réside néanmoins dans cet écran de 10,5 pouces en définition QHD et en technologie Super AMOLED. Cette dalle semble avoir les caractéristiques parfaites pour le multimédia, surtout que l’ensemble est épaulé par 4 haut-parleurs stéréo conçus par AKG qui supportent le Dolby Atmos.

Ce qui la différencie de l’iPad, ce sont malheureusement les autres composants. On retrouve, en effet, du Qualcomm Snapdragon 670 avec 4 Go de mémoire RAM. Avec ce SoC, il ne faudra pas s’attendre aux performances d’un iPad. On notera que le Snapdragon 675 a été lancé entre temps. Malgré tout, les performances devraient être décentes, et bien que nous n’avons passé qu’un laps de temps très court avec la Galaxy Tab S5e, nous l’avons trouvé relativement rapide à l’usage.

Sur le côté droit, on retrouve un capteur d’empreintes digitales — comme le Galaxy S10e. La caméra frontale de 8 mégapixels sert également pour le déverrouillage facial, mais nous n’avons pas pu l’essayer. La caméra arrière de 13 mégapixels vous servira à capturer les meilleurs moments en famille : elle filme en 4K à 30 ips.

Extrêmement fine, on remarque des pins pour la connecter à un étui-clavier

Enfin, ce que l’on a également apprécié sur cette tablette est la présence de l’interface One UI avec Android Pie, la même que celle des smartphones Galaxy S et Note. L’interface est toujours aussi sobre et efficace, les différents éléments s’adaptent bien à la grande taille d’écran.

D’ailleurs, une des fonctionnalités les plus importantes en termes de productivité est DeX, et la fonction est bel et bien présente sur la Tab S5e. Vous pourrez donc activer une interface desktop qui se rapproche de Windows 10, macOS ou d’une distribution GNU/Linux.

L’écran Super AMOLED est vraiment son atout principal

On notera également qu’aux 64 Go ou 128 Go de stockage interne peut s’ajouter une carte microSD jusqu’à 512 Go. Idéal pour stocker quelques lourds fichiers comme des vidéos. Enfin, l’autonomie pourrait s’avérer monstrueuse avec une capacité de batterie de 7040 mAh : Samsung annonce 15 heures d’autonomie avec une seule charge.

On ne connaît pas encore son prix de vente ni sa date de commercialisation en Europe, mais elle a été annoncée à 400 dollars aux Etats-Unis (environ 350 euros HT).

Où acheter le Samsung Galaxy Tab S5e au meilleur prix ?

Il n' y a pas d'offres pour le moment

Catégories: Mobile

Prise en main de la Samsung Galaxy Tab S5e : plus fine qu’un iPad avec un écran AMOLED

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 17:38

Aux côtés des smartphones Galaxy S10 et du Galaxy Fold, la Samsung Galaxy Tab S5e a été annoncée. Il s’agit d’une tablette Android compacte et extrêmement légère, dotée d’un écran OLED et d’un design haut de gamme. Nous avons eu quelques minutes pour la découvrir pendant l’Unpacked de Samsung.

10,1 pouces de diagonale, on l’a maintient difficilement à une main. Heureusement, elle ne pèse que 400 grammes

Ce qui impressionne dès que l’on pose les mains sur cette tablette, c’est la finesse de l’ardoise composée d’une monocoque en métal avec d’excellentes finitions : 0,55 cm d’épaisseur, c’est extrêmement fin. En mains, on a presque peur de la plier comme un Samsung Galaxy Fold.

Samsung Galaxy Tab S5e Fiche produit Prise en main

Ses dimensions — 245 x 160 x 5,5 mm — ne laissent pas de place à un port casque, il faut se contenter d’une unique connectique USB-C. Le plus gros intérêt de la tablette réside néanmoins dans cet écran de 10,5 pouces en définition QHD et en technologie Super AMOLED. Cette dalle semble avoir les caractéristiques parfaites pour le multimédia, surtout que l’ensemble est épaulé par 4 haut-parleurs stéréo conçus par AKG qui supportent le Dolby Atmos.

Ce qui la différencie de l’iPad, ce sont malheureusement les autres composants. On retrouve, en effet, du Qualcomm Snapdragon 670 avec 4 Go de mémoire RAM. Avec ce SoC, il ne faudra pas s’attendre aux performances d’un iPad. On notera que le Snapdragon 675 a été lancé entre temps. Malgré tout, les performances devraient être décentes, et bien que nous n’avons passé qu’un laps de temps très court avec la Galaxy Tab S5e, nous l’avons trouvé relativement rapide à l’usage.

Sur le côté droit, on retrouve un capteur d’empreintes digitales — comme le Galaxy S10e. La caméra frontale de 8 mégapixels sert également pour le déverrouillage facial, mais nous n’avons pas pu l’essayer. La caméra arrière de 13 mégapixels vous servira à capturer les meilleurs moments en famille : elle filme en 4K à 30 ips.

Extrêmement fine, on remarque des pins pour la connecter à un étui-clavier

Enfin, ce que l’on a également apprécié sur cette tablette est la présence de l’interface One UI avec Android Pie, la même que celle des smartphones Galaxy S et Note. L’interface est toujours aussi sobre et efficace, les différents éléments s’adaptent bien à la grande taille d’écran.

D’ailleurs, une des fonctionnalités les plus importantes en termes de productivité est DeX, et la fonction est bel et bien présente sur la Tab S5e. Vous pourrez donc activer une interface desktop qui se rapproche de Windows 10, macOS ou d’une distribution GNU/Linux.

L’écran Super AMOLED est vraiment son atout principal

On notera également qu’aux 64 Go ou 128 Go de stockage interne peut s’ajouter une carte microSD jusqu’à 512 Go. Idéal pour stocker quelques lourds fichiers comme des vidéos. Enfin, l’autonomie pourrait s’avérer monstrueuse avec une capacité de batterie de 7040 mAh : Samsung annonce 15 heures d’autonomie avec une seule charge.

On ne connaît pas encore son prix de vente ni sa date de commercialisation en Europe, mais elle a été annoncée à 400 dollars aux Etats-Unis (environ 350 euros HT).

Où acheter le Samsung Galaxy Tab S5e au meilleur prix ?

Il n' y a pas d'offres pour le moment

Catégories: Mobile

Un retour à trois opérateurs finalement impossible selon Orange et Bouygues Telecom

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 12:00

Les patrons d’Orange et de Bouygues Telecom souhaitent toujours un retour à trois opérateurs, mais les négociations sont au point mort et les deux hommes d’affaires n’y croient plus vraiment.

Stéphane Richard, Orange

C’est une rengaine que l’on entend très régulièrement : plusieurs acteurs du marché souhaitent ardemment revenir à un marché à trois opérateurs télécoms. Un tel processus nécessiterait forcément que l’un des acteurs en présence, Orange, Bouygues Telecom, SFR ou Free, en absorbe un autre.

Et c’est là que le bât blesse. Personne ne veut vraiment faire le premier pas ou faire trop de concessions. Tentons de résumer tout cela brièvement : en 2018, Free annonçait ne pas vouloir déclencher le retour à trois opérateurs, mais l’entreprise de Xavier Niel et SFR auraient tenté de se rapprocher en janvier dernier. L’opérateur au carré rouge estimait d’ailleurs qu’une consolidation pourrait avoir lieu rapidement.

Cet avis était jusqu’ici partagé par Orange. L’agrume a d’ailleurs toujours appelé de tous ses vœux un retour à trois opérateurs. Vous l’aurez compris, il y a eu des déclarations en pagaille, mais toujours rien de concret. Et aujourd’hui, le ton est plutôt défaitiste.

Orange n’y croit plus

Après la publication des résultats financiers trimestriels de son groupe, le PDG d’Orange Stéphane Richard a indiqué que « le niveau d’espoir que la consolidation se fasse en France a baissé, c’est regrettable, mais c’est incontestable ». Cité par Les Échos, le patron de l’opérateur historique explique qu’une consolidation aurait pourtant grandement profité à son entreprise. « Il est clair que si on avait pu consolider le marché en France, Orange n’aurait pas le même niveau de valorisation aujourd’hui », souligne-t-il.

Dans le même temps, Martin Bouygues affirme de son côté qu’il n’y a aucune négociation en cours. Il raconte notamment que Patrick Drahi a récemment refusé de lui vendre SFR : « on avait des différends sur tout, la finalité, le prix… ». 

Autour de la 5G

Les Échos rappelle par ailleurs qu’à la fin de l’année 2019, pendant la mise en vente des fréquences 5G en France, les quatre opérateurs n’auront plus le droit à des alliances de ce type pendant plusieurs mois. Si une consolidation doit avoir lieu, elle a intérêt à intervenir avant cette échéance, car elle permettrait d’atténuer une partie des coûts d’installation des infrastructures.

Si deux opérateurs réussissent à se mettre d’accord, la consolidation devrait être donc très favorable pour les entreprises. Toutefois, on peut s’inquiéter quant aux conséquences pour les consommateurs qui pourraient voir les prix augmenter. Et ce, même si Martin Bouygues rappelle que « quatre acteurs coûtent plus cher que trois au consommateur, car quatre réseaux à 10 milliards, c’est plus cher à amortir que trois réseaux à 10 milliards ».

Lien YouTube

Catégories: Mobile

Projet Scarlet : les deux prochaines Xbox seraient dévoilées dès juin 2019

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 11:45

Selon Jeuxvideo.com, les deux successeures de la Xbox One et de la Xbox One X devraient être présentées dès l’E3 de cette année. Microsoft aurait une console plus accessible dédiée au dématérialisé, et une ultra puissante.

Les rumeurs autour de Microsoft prennent de l’ampleur ces derniers temps. Nous apprenons par le biais de jeuxvideo.com que les liens entre Microsoft et Nintendo se resserrent avec pour but de sortir des jeux Xbox sur Nintendo Switch.

Ce n’est pas la seule information que l’équipe de jeuxvideo.com a pu récupérer au cours de son enquête. La prochaine génération de consoles Xbox, surnommée Projet Scarlet, a déjà été teasée lors de l’E3 2018. Selon le site, elle serait dévoilée dès l’E3 2019.

Deux nouvelles Xbox dès l’E3 2019

La Xbox « Lockhart », première du lot, serait une machine avec des performances un peu amoindries par rapport au saut générationnel prévu. Elle mettrait l’emphase sur le dématérialisé et potentiellement le cloud gaming, faisant qu’elle se passerait d’un lecteur Blu-Ray.

À l’inverse, la Xbox « Anaconda » serait plutôt le penchant très puissant, prenant la succession de la Xbox One X. Toujours placée aux alentours de 500 dollars, elle offrirait une puissance graphique de plus de 12 téraflops.

Jeuxvideo.com a pu confirmer que les fiches techniques apparues en fuite au début de l’année étaient proches de la réalité, dont les disques durs SSD. Les voici :

Xbox « Lockhart » Xbox « Anaconda » CPU Custom 8 Cores – 16 threads zen 2 Custom 8 Cores – 16 threads zen 2 GPU Custom NAVI 4+ Teraflops GPU Custom NAVI 12+ Teraflops RAM 12 Go de mémoire GDDR6 16 Go de mémoire GDDR6 Stockage Disque dur SSD 1To NVMe 1+GB/s Disque dur SSD 1To NVMe 1+GB/s Halo Infinite prévu au lancement

Toujours selon les nouvelles informations du site, le déjà annoncé Halo Infinite de 343 Industries ferait partie des jeux de lancement. Un nouveau titre de Ninja Theory, fraîchement racheté pour intégrer Microsoft Studios, serait également prévu pour début 2020, et pourrait ainsi faire le pas entre les générations.

Deux titres qui n’ont pas forcément été prévus pour mettre en avant les nouvelles capacités des consoles, et pour cause : il semble que la vision de Microsoft soit de mettre un terme aux « générations » de console. On serait ici sur un modèle plus proche du PC en tant que tel, ce qui expliquerait par ailleurs l’effort d’ouverture qu’a fait la marque Xbox sur ces dernières années, ainsi que la relative célérité à laquelle sa génération actuelle serait remplacée.

À lire sur FrAndroid : Xbox à l’E3 2018 : découvrez les 5 nouveaux développeurs de Microsoft et leurs jeux

Jeuxvideo.com

Catégories: Mobile

Pour développer les smartphones à quatre appareils photo, Sony s’allie avec la start-up Light

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 11:30

Afin de proposer des solutions avec plusieurs capteurs photo pour les constructeurs de smartphones, Sony s’est arrogé les services de la start-up Light afin de concevoir des solutions avec quatre appareils photo ou davantage.

Le Light L9

Alors que de plus en plus de constructeurs multiplient le nombre d’appareils photo au dos de leurs smartphones, aucun n’est encore allé aussi loin que la start-up Light, avec son smartphone L9. Comme son nom l’indique, l’appareil est en effet doté de neuf objectifs. Il faut dire que la start-up s’est appuyée sur son précédent appareil photo compact, le L16, qui était alors doté de 16 capteurs différents.

C’est sur cette expérience de Light sur les modules photo à de nombreux capteurs que souhaite s’appuyer Sony pour concevoir des appareils photo de smartphones avec plusieurs objectifs comme l’a indiqué Light dans un communiqué de presse publié ce jeudi. « Ces nouveaux designs de référence combineront la technologie multicaméra de Light avec les capteurs d’image de Sony pour créer des applications et des solutions à plusieurs appareils photo avec l’arrivée de smartphones dotés de quatre ou davantage d’objectifs », indique ainsi le communiqué de presse.

Les capteurs Sony, très populaires chez les constructeurs de smartphones

Sony est l’un des principaux fournisseurs de capteurs photo sur le marché des smartphones. L’un des plus récents capteurs de la firme japonaise, le Sony IMX586, a ainsi été utilisé récemment sur le Honor View 20, mais également sur le Xiaomi Mi 9.

On ignore encore vers quoi s’orientera concrètement ce partenariat entre Sony et Light, mais il pourrait permettre à Sony de développer de multiples capteurs à l’avenir et de les commercialiser auprès de constructeurs tiers afin qu’ils les intègrent dans leurs smartphones. Pour l’heure, peu de smartphones sont équipés de quatre appareils photo au dos ou davantage. Seul le Samsung Galaxy A9 2018 propose ce type de configuration, mais Huawei pourrait prochainement lancer son P30 Pro avec quatre capteurs au dos.

À lire sur FrAndroid : Nokia 9 : cinq appareils photo, mais pour quoi faire ?

Catégories: Mobile

Nouvelle mise à jour firmware pour la Surface Go

Mon Windows Phone - ven, 22/02/2019 - 11:14

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une Surface Go, Microsoft vient de déployer une mise à jour firmware pour sa tablette disponible dès à présent sur Windows Update. Seule la version classique semble concernée puisque la mise à jour n’est pas disponible pour la version LTE.

La petite tablette de Microsoft, qui est d’ailleurs l’appareil le moins cher de la gamme Surface, reçoit une nouvelle mise à jour firmware en ce mois de février. Au rayon des améliorations, on



Continuez la lecture de l'article Nouvelle mise à jour firmware pour la Surface Go
Catégories: Mobile

Samsung Galaxy Fold : pas de prise jack sur le smartphone à 2000 euros

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 11:11

Le Samsung Galaxy Fold n’aura pas de prise jack. Il confirme ainsi la lente transition du constructeur sud-coréen vers la suppression du port casque.

La star du show lors de la présentation des nouveaux Galaxy S10… n’était pas vraiment les Galaxy S10. Celui qui a le plus attiré les regards est sans doute le Samsung Galaxy Fold. Le smartphone pliable a en effet eu droit à une démonstration et on a appris de nombreuses choses à son sujet, notamment son prix annoncé à 2000 euros.

Cependant, une inconnue demeurait encore : le Galaxy Fold a-t-il oui ou non droit à une prise jack ? Et la réponse est non. Les journalistes de The Verge ont pu confirmer que l’appareil ne disposait pas de la fameuse connectique pour les casques filaires.

Lente transition

Attention : il ne s’agit pas du premier téléphone sans prise jack de Samsung. Le très exotique W2019 à clapet — et coûtant 1200 euros — s’était également privé du port casque. Idem pour le Galaxy A8s à l’écran percé.

Rappelons par ailleurs que Samsung a longtemps dénigré la suppression du port jack sur les iPhone d’Apple. Le leader du marché est progressivement en train de faire, à son tour, la transition vers le sans-fil ou les dongles USB-C.

N’hésitez pas à retrouver notre prise en main des Galaxy S10 et S10+ ainsi que celle du Galaxy S10e.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy Fold officiel : design, fiche technique, prix et date de sortie du smartphone pliable

The Verge

Catégories: Mobile

Sony Xperia 1 : un écran de cinéma 4K HDR OLED dans la poche pour le nouveau fleuron japonais

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 09:14

Le nouveau smartphone haut de gamme de Sony ne serait pas le Xperia XZ4, mais le Xperia 1. Un smartphone clairement pensé pour mettre la vidéo à l’honneur.

Crédit : Onleaks

Le Mobile World Congress ouvre ses portes dans quelques jours, et on attend l’annonce de nombreuses nouveautés enthousiasmantes. L’une d’elles devrait venir de Sony, qui devrait présenter au salon de Barcelone au moins trois smartphones, dont un modèle haut de gamme.

Jusque là connu sous le nom Sony Xperia XZ4, ce nouveau fleuron serait en fait commercialisé sous le nom Sony Xperia 1. La marque reviendrait donc à quelque chose de beaucoup plus simple pour accompagner les Xperia 10 et Xperia 10 Plus.

Un écran 4K HDR OLED

On doit ce nouveau nom à Evan Blass, très réputé pour dévoiler en avance les visuels et certaines fonctions des téléphones les plus attendus. En plus du nom, il a partagé un visuel détaillé du smartphone, qui correspond bien au design attendu du Xperia XZ4.

On peut noter plusieurs caractéristiques du smartphone sur ces images, à commencer par son coloris violet.

  • Le smartphone intègre 4 boutons, dont un dédié à l’appareil photo
  • Le lecteur d’empreinte est à nouveau situé sur la tranche
  • Le smartphone propose trois appareils photo au dos
  • On note la présence du NFC, près de l’appareil photo

Difficile de distinguer les contours de l’écran, mais il devrait bien avoir un format 21:9, comme les Xperia 10 et 10 Plus. L’écran de verrouillage affiche la date du 25 février, ce qui correspond à la date de la conférence Sony au MWC 2019.

Even with 4K HDR OLED? https://t.co/BC4rDERuIb

— Evan Blass (@evleaks) February 21, 2019

Dans un autre tweet, Evan Blass semble indiquer que le Sony Xperia 1 sera équipé d’une dalle 4K HDR OLED, le cumul de toutes les technologies en vogue. Avec un format 21:9, utilisé au cinéma, cela pourrait faire du smartphone, l’appareil idéal pour les cinéphiles en mobilité.

Evan Blass

Catégories: Mobile

GDC : Google annoncerait sa première console de jeu en mars

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 08:28

Google organise sa première conférence dédiée aux jeux vidéo en mars. Une source révèle qu’une console de jeu y sera dévoilée. L’arrivée d’un nouveau concurrent pour la Playstation 4 ou la Nintendo Switch ?

Depuis l’annonce du projet Yeti en octobre 2018, on sait que Google nourrit de grandes ambitions pour le marché du jeu vidéo, actuellement détenu par Microsoft, Nintendo et Sony sur console de jeu.

La situation s’est un peu plus concrétisée quand Google a annoncé son intention d’organiser une conférence le 19 mars à la Game Developers Conference, sans doute le salon le plus important de l’année pour intéresser les développeurs autour d’une nouvelle plateforme.

Une console pour accompagner Project Stream

Le très réputé site 9to5Google a pu interroger ses sources concernant le contenu de cette conférence. D’après le site, Google y présentera bien une version commerciale du Project Stream, c’est à dire un service de jeu vidéo en streaming depuis les serveurs de Google.

Pour rappel, ce type de service permet de jouer sur n’importe quel appareil aux jeux les plus gourmands, puisque les calculs se font sur le serveur. Seule la qualité de la connexion Internet, surtout la latence, est importante.

La console pourrait être une box similaire au Google Nexus Play

Toujours d’après cette source, la version commerciale de Project Stream serait accompagnée d’un appareil décrit comme étant « une console de jeu », avec une manette de jeu évidemment associée. En interne, cette console de jeu était à l’origine similaire à une clé Chromecast, mais a évolué pour devenir une petite box permettant l’accès au service.

Il ne faut donc pas s’attendre à une vraie console de jeu, au sens traditionnel du terme, de façon comparable à une PlayStation 4 ou une Nintendo Switch, mais plutôt à une box d’accès au service.

Plus studios de développement serait actuellement en collaboration avec Google pour sortir rapidement leurs jeux sur le service.

Rendez-vous le 19 mars

Google devrait donner tous les détails, notamment le prix de l’éventuel abonnement au service, le 19 mars lors de la présentation du service à sa conférence.

Retrouvez tous nos Top des jeux

9To5Google

Catégories: Mobile

GDC : Google annoncerait sa première console de jeu en mars

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 08:28

Google organise sa première conférence dédiée aux jeux vidéo en mars. Une source révèle qu’une console de jeu y sera dévoilée. L’arrivée d’un nouveau concurrent pour la Playstation 4 ou la Nintendo Switch ?

Depuis l’annonce du projet Yeti en octobre 2018, on sait que Google nourrit de grandes ambitions pour le marché du jeu vidéo, actuellement détenu par Microsoft, Nintendo et Sony sur console de jeu.

La situation s’est un peu plus concrétisée quand Google a annoncé son intention d’organiser une conférence le 19 mars à la Game Developers Conference, sans doute le salon le plus important de l’année pour intéresser les développeurs autour d’une nouvelle plateforme.

Une console pour accompagner Project Stream

Le très réputé site 9to5Google a pu interroger ses sources concernant le contenu de cette conférence. D’après le site, Google y présentera bien une version commerciale du Project Stream, c’est à dire un service de jeu vidéo en streaming depuis les serveurs de Google.

Pour rappel, ce type de service permet de jouer sur n’importe quel appareil aux jeux les plus gourmands, puisque les calculs se font sur le serveur. Seule la qualité de la connexion Internet, surtout la latence, est importante.

La console pourrait être une box similaire au Google Nexus Play

Toujours d’après cette source, la version commerciale de Project Stream serait accompagnée d’un appareil décrit comme étant « une console de jeu », avec une manette de jeu évidemment associée. En interne, cette console de jeu était à l’origine similaire à une clé Chromecast, mais a évolué pour devenir une petite box permettant l’accès au service.

Il ne faut donc pas s’attendre à une vraie console de jeu, au sens traditionnel du terme, de façon comparable à une PlayStation 4 ou une Nintendo Switch, mais plutôt à une box d’accès au service.

Plus studios de développement serait actuellement en collaboration avec Google pour sortir rapidement leurs jeux sur le service.

Rendez-vous le 19 mars

Google devrait donner tous les détails, notamment le prix de l’éventuel abonnement au service, le 19 mars lors de la présentation du service à sa conférence.

Retrouvez tous nos Top des jeux

9To5Google

Catégories: Mobile

Vente-Privée Free Mobile, agaçant Bixby et Huawei P30 Lite – Tech’spresso

FrAndroid - ven, 22/02/2019 - 07:00

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le mercredi 21 février : une nouvelle Vente-Privée pour Free Mobile, Bixby se fait plus discret et des informations sur le Huawei P30 Lite. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid.

Le Samsung Galaxy S10e intègre deux caméras à l’arrière, un port casque, du microSD et du double SIM

Free Mobile Vente-Privée : nouvelle vague de réduction à vie offerte pour retenir les abonnés

En petite forme, Free Mobile souhaite fidéliser ses clients qui se sont inscrits par Vente-Privée, en leur proposant une offre de 9 euros par mois « à vie » pour 100 Go de données.

Galaxy S10 : l’enquiquinant bouton Bixby peut enfin être reconfiguré facilement

Sur les Samsung Galaxy S10, S10+ et S10e, une option nativement intégrée permet de personnaliser le bouton Bixby afin de l’utiliser pour d’autres applications. Il était temps !

Le Huawei P30 Lite devrait conserver le lecteur d’empreintes digitales au dos

Alors que les Huawei P30 et P30 Pro doivent être présentés officiellement le 26 mars prochain à Paris, le fabricant de coques Spigen a dévoilé sur son site Internet les visuels des trois smartphones attendus de la gamme, avec le Huawei P30 Lite.

Retrouvez l'actualité des jours précédents dans le Tech'spresso

Catégories: Mobile

En photographie, le Galaxy S10 Plus fait aussi bien que le Mate 20 Pro selon DxOMark

FrAndroid - jeu, 21/02/2019 - 21:24

DxOMark vient de poster, dès le lendemain de l’annonce, les résultats de son test du Galaxy S10+. Verdict… il prend la première place ex æquo avec les deux derniers smartphones Huawei.

En attendant nos tests des Galaxy S10, vous pouvez retrouvez notre prise en main bien plus complète des Galaxy S10 et 10+, et celle du Galaxy S10e. Vous pouvez également visionner notre vidéo. Mais ce n’est pas tout, DxOMark vient de poster son test du Galaxy S10+.

Le spécialiste français de la photographie lui a donné une note globale de 109 points, dont 114 points en photo et 97 points en vidéo. Il prend donc la première place du classement, ex æquo avec le P20 Pro et le Mate 20 Pro.

 

Avec le Galaxy S10+, Samsung a dévoilé un appareil doté d’un appareil photo qui se compare aux meilleurs de notre classement DxOMark Mobile. Pour les images fixes, le S10+ obtient 114 points, grâce à une plage dynamique exceptionnelle ainsi que d’une très bonne simulation en matière d’exposition, de couleur et de bokeh. Le nouveau Samsung est également capable de capturer d’excellents fichiers vidéo, avec des couleurs agréables, une bonne exposition et un cadrage fluide, grâce à une très bonne stabilisation d’image.

Le Galaxy S10+ est livré avec le meilleur appareil photo que nous ayons jamais vu sur un smartphone Samsung. Ce sera sans aucun doute l’un des appareils de 2019. Comme avec d’autres appareils dotés d’une configuration de caméra similaire, la caméra ultra grand angle S10+ n’a pas eu d’impact sur son score DxOMark. Néanmoins, il pourrait être considéré par beaucoup comme un outil très utile, faisant du Galaxy S10 un smartphone encore plus attrayant.

Il semble néanmoins dommage que le protocole de DxOMark ne prenne pas suffisamment en compte la troisième caméra ultra grand angle.

Concernant la caméra frontale, le Galaxy S10 Plus est le meilleur smartphone pour les selfies selon DxOMark avec 96 points devant le Google Pixel 3.

Voici le classement actuel de DxO Mark :

Retrouvez notre prise en main bien plus complète des Galaxy S10 et 10+, et celle du Galaxy S10e. Vous pouvez également visionner notre vidéo.

Samsung Galaxy S10 Disponible à 909€ Samsung Galaxy S10 Plus Disponible à 1009€ Samsung Galaxy S10e Disponible à 759€

DxOMark

Catégories: Mobile

 Donald Trump : « Je veux de la 5G, et même de la 6G, aux États-Unis dès que possible »

FrAndroid - jeu, 21/02/2019 - 20:56

Le président américain Donald Trump a apporté son soutien à une réforme du système actuel  pour accélérer le déploiement du réseau sans fil 5G « et même 6G ».

A travers deux tweets envoyés ce jeudi 21 février 2019, le président des Etats-Unis a souhaité avoir une technologie de réseau sans fil « beaucoup plus puissante, plus rapide et plus intelligente » que les réseaux actuels. Il a déclaré que le moyen d’y parvenir était la concurrence plutôt que le système actuel de contrôle oligopolistique du spectre sans fil par les grands groupes de telecom.

I want 5G, and even 6G, technology in the United States as soon as possible. It is far more powerful, faster, and smarter than the current standard. American companies must step up their efforts, or get left behind. There is no reason that we should be lagging behind on………

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) February 21, 2019

Dans un premier temps, les tweets de Donald Trump ont été interprétés à tort comme un signe d’assouplissement de la position de l’administration sur les entreprises chinoises telles que Huawei et ZTE. Mais la signification des tweets a été clarifiée par Brad Parscale, le directeur de campagne en charge des  des élections américaines de 2020.

Something is wrong with mobile broadband in America where we pay the most of the entire world for 1GB of data. A 5G wholesale market from underutilized spectrum would drive down prices and improve rural availability. @realDonaldTrump pic.twitter.com/UZmyeOWUme

— Brad Parscale (@parscale) February 21, 2019

Même si le tweet de Donald Trump montre une méconnaissance technique des réseaux sans fil quand il évoque la 6G, le président américain s’attaque néanmoins au système actuel qui est au passage très similaire à celui que l’on trouve en France.

En effet, comme en France, les États-Unis répartissent le spectre sans fil dans le cadre de ventes aux enchères ponctuelles qui permettent aux opérateurs mobiles de devenir propriétaires (sur une période précise) de bandes de fréquences, même lorsque ces dernières sont sous-utilisées. Ce système conduirait à moins de concurrence et d’innovation sur le marché des réseaux sans fil, selon les critiques de Donald Trump et de son équipe de campagne.

Donald Trump pousse donc une nouvelle réforme du système de partage du spectre où de nombreux concurrents pourraient faire des offres pour un accès à court terme à de la bande passante non utilisée. Cet accès à une largeur de bande sans fil serait négociable, le prix serait établi avec précision en fonction de la demande en temps réel, tout comme le prix d’un titre sur les marchés financiers.

Les prochaines évolutions de la 5G – probablement ce à quoi Trump fait référence lorsqu’il parle de 6G – pourraient permettre de distribuer la bande passante en temps réel plutôt que de la réserver en permanence à des acteurs. Ce nouveau système renforcerait la concurrence et l’innovation, tout en faisant baisser les prix. En effet, les prix des abonnements mobiles sont très élevés aux Etats-Unis, avec des quantités de data bien au-dessous de ce que nous avons en France.

Par exemple, un forfait avec 50 Go de data est proposé à 70 dollars par mois (environ 62 euros) chez T-Mobile, avec un engagement de 12 mois et sans aucune subvention de smartphone.

Retrouvez l'actualité de 5G

Catégories: Mobile

Non, le Samsung Galaxy S10 5G n’arrivera pas chez Orange avant 2020

FrAndroid - jeu, 21/02/2019 - 19:31

Samsung vient d’officialiser son Galaxy S10 5G, premier smartphone de la marque à être compatible avec le futur réseau. La présence du logo d’Orange sur les slides a cependant induit en erreur certaines personnes qui pensent que le smartphone pourrait être disponible rapidement en France.

Cinq smartphones, deux bracelets connectés, une smartwatch, une tablette et des écouteurs. Voilà tout ce que Samsung a dévoilé lors de son Samsung Unpacked 2019. Parmi tous ces produits, deux sortent particulièrement du lot : le Galaxy Fold, le fameux smartphone pliable que l’on attend depuis des années déjà, et le Galaxy S10 5G, le premier smartphone compatible avec le futur réseau très haut débit à être annoncé pour nos contrées.

Plusieurs acteurs sont bien sûr partenaires de Samsung sur ce projet, dont notamment Orange qui va commercialiser le smartphone en Europe. Certains ont d’ailleurs discuté avec l’opérateur et ont appris qu’il commercialiserait le Samsung Galaxy S10 5G dans le courant de l’été, avant même le lancement de ses offres commerciales. C’était néanmoins une erreur d’interprétation. Nous pouvons aujourd’hui affirmer que, non, le Samsung Galaxy S10 5G ne sera pas disponible chez Orange cet été.

Pas avant 2020

Contacté par nos soins, l’opérateur nous a répondu que des expérimentations auront bien lieu en interne cet été avec des Galaxy S10 5G, mais seuls les employés de la marque pourront en profiter, et uniquement dans les villes pilotes, à savoir Lille/Douai, Marseille, Paris et Nantes. Environ 1000 collaborateurs auront donc la chance d’essayer le Galaxy S10 5G, mais le téléphone ne sera pas commercialisé aussi rapidement.

Orange nous a précisé qu’« une commercialisation grand public n’arrivera pas avant 2020, et viendra nécessairement avec des offres mobiles 5G associées ».

À lire sur FrAndroid : Prises en main des Samsung Galaxy S10 et S10 Plus : des améliorations significatives sous tous les aspects

Catégories: Mobile

Apple travaillerait sur sa propre carte bancaire, parfaitement intégrée aux iPhone

FrAndroid - jeu, 21/02/2019 - 18:30

Pour poursuivre son développement, Apple collaborerait avec la banque d’investissement Goldman Sachs pour commercialiser une carte bancaire estampillée Apple d’ici la fin de l’année.

Apple continuerait sa lancée dans la commercialisation de services. Selon le Wall Street Journal, relayé par Engadget, Apple et la banque d’investissements Goldman Sachs seraient en train de collaborer afin de commercialiser une carte bancaire physique d’ici la fin de l’année. Les premières phases de test, réservées aux employées, devraient commencer dans les prochaines semaines.

Apple s’appuierait sur le service Marcus, une banque en ligne du groupe Goldman Sachs. Cette plateforme ne propose pas de carte à ses utilisateurs pour l’instant, mais plutôt des prêts et des comptes épargne. Le fruit de cette collaboration permettrait à Apple de sortir son propre service de paiements. Pour Goldman Sachs, on imagine que l’intérêt se trouve dans le rayonnement d’Apple, qui permettrait à cette banque de proposer ses services à un public plus large. Un projet qui aurait un coût pour Goldman Sachs : près de 200 millions de dollars destinés à renforcer le service client et créer le système interne de paiement.

Cette carte bancaire serait bien évidemment compatible avec les services Apple Pay et Wallet, permettant de stocker virtuellement vos cartes sur votre téléphone ainsi que payer avec celui-ci. Engagdet avance même que l’interface graphique mobile de cette banque ressemblerait à ce qu’il se fait déjà sur l’application Santé. À savoir des cercles, indiquant la répartition de vos dépenses au cours d’une période selon certaines catégories (énergie, alimentation, loisirs, etc).

On apprend également que la carte bancaire d’Apple permettrait de cumuler du cashback : lors d’un achat chez un commerçant partenaire, 2 % de la somme serait déduite et recréditée sur votre compte. Un cashback qui fonctionnerait aussi sur les produits Apple, incitant ainsi les clients à s’équiper des appareils de la marque à la pomme.

Vers un Apple des services ?

Avec des ventes d’iPhone décevantes selon Tim Cook, la firme de Cupertino semble chercher de nouvelles formes de revenues, notamment dans les services. Depuis plusieurs mois maintenant, de nombreuses rumeurs circulent concernant un abonnement payant au service Apple News, ainsi qu’un service de vidéo à la demande made in Apple. Certaines de ses rumeurs devraient être éclaircies le 27 mars, lors de la prochaine conférence Apple.

À lire sur FrAndroid : Apple : l’uniformisation des applications iOS et macOS approche

Engadget

Catégories: Mobile

Xamarin.Forms : Transformer un site Web en App !

Dot.Blog - jeu, 21/02/2019 - 17:19

Comment rendre plus attractif un site Web sur Smartphones et tablettes ? En le transformant en une App, facile d’accès par son icône, rapide, dédiée à un seul site, le vôtre, c’est un outil de promotion intéressant. Le tout en Xamarin.Forms, c’est assez facile…

Du Web à l’App il n’y a qu’un pas

Alors attention ! on se calme, il ne s’agit pas de transformer par magie un site web dynamique en une application mobile autonome. Cela n’a pas de sens d’ailleurs. En effet, si nous arrivions à transformer le code d’une application Web en une App C#/Xaml tout deviendrait figé. il faudrait alors inventer des procédés complexes pour mettre à jour l’application de façon dynamique sans la recompiler dès que le site Web changerait… Lourd, complexe, inutile.

Mieux vaut tout simplement intégrer le site web dans une App, c’est à dire jouer avec le WebView afin d’envelopper le site dans une coquille qui elle est une App, qui s’installe, se diffuse sur les Stores, qui permet d’accéder à vôtre site et pas n’importe lequel directement, etc.

Il y a d’innombrables avantages à adopter cette stratégie plutôt qu’à dire “vous n’avez qu’à aller sur mon site web avec le browser de votre smartphone”…. Franchement c’est mille fois mieux d’offrir une App, de se rappeler à l’utilisateur en distillant subtilement des “mises à jour” (bidons souvent) mais qui force l’utilisateur à se souvenir de vous…

Donc faire un “shell” Xamarin.Forms autour d’un site Web n’est pas du tout aussi stupide que ça, c’est même très intéressant voire nécessaire dans un cadre marketing.

La vidéo

C’est à la découverte de cette technique d’encapsulation de site web que ce 17eme numéro de Dot.Vlog vous entraîne !

Oui, ce sera un Vlog et non un billet aujourd’hui…

Alors suivez le guide ! Enfin le lien… : https://youtu.be/xSClwyfP53w

Le code source

Le code de Dot.Vlog est regroupé ici :

https://www.dropbox.com/sh/0n1whngngn15lps/AABGZaMDOHerCf-7EkkHW6w-a?dl=0

Conclusion

Les Xamarin.Forms permettent de faire beaucoup de choses, il suffit de se lancer et d’essayer !

Stay Tuned !

Catégories: Dévelopement

Free Mobile Vente-Privée : nouvelle vague de réduction à vie offerte pour retenir les abonnés

FrAndroid - jeu, 21/02/2019 - 17:06

En petite forme, Free Mobile souhaite fidéliser ses clients qui se sont inscrits par Vente-Privée, en leur proposant une offre de 9 euros par mois « à vie » pour 100 Go de données.

Magasin de Free Mobile

Depuis plusieurs années maintenant, Free multiplie les offres promotionnelles sur Vente-Privée pour augmenter rapidement son nombre d’abonnés. Après une bonne période de croissance, l’opérateur est maintenant face à des difficultés, notamment concernant la fidélité de ses clients et le prix moyen de l’abonnement.

En 2018, l’opérateur avait pour la première fois choisi de proposer un abonnement à tarif réduit à ses abonnés inscrits grâce à Vente-Privée. Il a choisi de renouveler l’opération.

Un forfait 100 Go à 9,99 euros par mois valable « à vie »

Le site Univers-Freebox rapporte en effet que Free Mobile a envoyé une vague de mails proposant des promotions aux abonnés inscrits par Vente-Privée entre le 15 et le 31 mars 2018. Cela signifie que ces abonnés sont actuellement dans leur dernier mois d’abonnement à tarif réduit.

Cette nouvelle promotion permet de conserver le forfait Free Mobile, à 9,99 euros par mois au lieu de 19,99 euros par mois « à vie ». À l’image de RED de SFR, cela signifie qu’il n’y a pas de fin prévue pour le tarif préférentiel, et donc qu’il continuera au-delà de 12 mois. Cela n’empêche néanmoins pas le client de partir ailleurs, ou l’opérateur d’un jour décider d’augmenter le tarif en ajoutant des avantages au forfait.

Pour rappel, l’offre vente privée de mars 2018 concernant le forfait Free Mobile avec appels, SMS, et MMS illimités, 100 Go par mois de data en 4G et 25 Go par mois en itinérance à l’étranger.

Les meilleurs forfaits sans engagement

Prixtel - Série Spéciale

26 février

Appels illimités

SMS/MMS illimités

10 Go - 100 Go

18,99€

24,99€

Voir Série spéciale Free Forfait 4G - 50 Go

26 février

Appels illimités

SMS/MMS illimités

50 Go

8,99€

19,99€

Voir RED SFR Forfait 4G - 40 Go

27 février

Appels illimités

SMS/MMS illimités

40 Go

10€ Voir Voir tous les forfaits

Univers Freebox

Catégories: Mobile

Sauvegardez automatiquement vos fichiers de .config « dotfiles » vers iCloud

Korben - jeu, 21/02/2019 - 15:00

Un des aspects que j’aime avec l’informatique, c’est qu’il y a toujours un logiciel pour répondre à un besoin, même le plus simple.

C’est le cas, par exemple, avec Workbench sous macOS qui vous permettra de conserver sur iCloud une sauvegarde de vos « dotfiles », c’est-à-dire des fichiers de conf qui commencent par un point. Je pense notamment au .bash_profile, .gitconfig, ou encore les fichiers qui se trouvent dans votre .ssh (known_hosts…etc).

Workbench permet ainsi de restaurer l’ensemble de ces fichiers depuis iCloud si besoin, et vous évitera une reconfiguration from scratch. L’intérêt est limité si vous utilisez Time Machine, mais si vous partez d’une machine neuve et que vous restaurez uniquement depuis iCloud, c’est top !

Notez aussi que vous pouvez ajouter dans la liste n’importe quel fichier, et pas uniquement un fichier qui commence par un point.

Il y a toutefois quelques limitations avec cet outil. Premièrement, il fonctionne uniquement pour 1 ordinateur. Si vous le mettez en place sur plusieurs ordinateurs, vers le même compte iCloud, vos fichiers seront remplacés (écrasés) à tour de rôle (pas cool). Il ne conserve pas non plus les permissions sur les fichiers, et vous ne pourrez synchroniser que des fichiers de moins de 1 Mb se trouvant dans votre répertoire personnel (Home) ou ses sous répertoires.

A découvrir ici.

Sécurité et vitesse pour votre connexion internet

Restez à l’abris des regards indiscrets

En règle générale, utiliser un VPN pour se connecter à internet a tendance à ralentir vos débits de connexions, c’est le cas pour afficher une simple page HTML ou accéder à d’autres catalogues de VOD comme ceux de NETFLIX. Le téléchargement de fichiers ou du flux vidéo en devient parfois saccadé.

Notre VPN vous propose Une bande passante illimitée et une sécurité renforcée avec un cryptage AES 256 et un système anti-empreintes digitales

Restez éfficace et anonyme


Catégories: Hardware

Pages

S'abonner à Sleepy SME agrégateur